Une lampe à poser et à composer, translucide, qui explore nombre de combinaisons de jeux de lumière et de couleurs : le designer norvégien Andreas Engesvik a imaginé "Colour" en collaboration avec son compatriote Daniel Rybakken.

Si le prototype présente une harmonie de tons bleus et roses, Daniel Rybakken explique son intention d'expérimenter avec des feuilles de verre aux découpes et coloris différents, toujours disposées par-dessus la source de lumière. Formé à la School of Design and Crafts de l'université de Göteborg, en Suède (diplômé en 2008), et titulaire d'une maîtrise en Design industriel de l'école d'Architecture et de design d'Oslo, Rybakken fait partie des "Young talents" des "ELLE décoration International Design Awards 2010".

Un des fondateurs du fameux collectif "Norway says", dissout en 2009, Andreas Engesvik (né à Lofoten en 1970) a étudié l'Histoire de l'art à l'université de Bergen, puis le Design au National College of Art and Design de la deuxième ville de Norvège. C'est à Oslo qu'il a installé son studio, en 2000, au sein d'un ancien garage automobile de 300 mètres carrés : l'ascenseur a permis à son collaborateur, le designer graphique Ole Peder, de faire trôner sa Porsche des années 1960 au milieu de l'espace de travail.


source et crédits : Turnleft, Daniel Rybakken, Andreas Engesvik