Créé en Suède en 1984, Playsam est un éditeur de design peu commun, spécialisé dans la création de jouets, cadeaux de naissance et de goodies ou autres objets publicitaires. Tous ont en commun l'utilisation du bois, des lignes épurées à l'extrême, un rendu poli et un minimum d'assemblage. 

A la simple vue des porte-clefs ou presse-papiers commandés par les marques Saab (le prototype du roadster imaginé par le designer Sixten Sason en 1949) ou Volvo, vous en viendrez à haïr les stylos gravés généreusement offerts par le comité d'entreprise pour Noël.

Oui, on peut éviter l'écueil du gadget jetable : Playsam fabrique des goodies durables et hautement désirables. On en veut pour preuve la représentation très sélective de Playsam dans le monde, des boutiques du MoMA, du Centre Pompidou ou du Design Museum de Londres, aux chaînes Habitat et Conran shop, sans oublier le très branché Designtorget, ou encore l'incontournable F.A.O. Schwarz, le plus connu des magasins de jouets.

Rien d'exclusif cependant, puisque les objets, tous signés de designers réputés, sont commercialisés -dans la version d'origine ou déclinée en jouet. Nul besoin d'être une multinationale pour commander son modèle, on peut toujours faire personnaliser un objet pour une occasion particulière, du simplissime yoyo à l'ambitieuse voiture à pédales. Impeccable. 

 

Playsam_prototype_92001_saab_roadster