27.05.10

Maarten Baas pour Mitterrand & Cramer

Maarten Baas collabore avec la galerie genevoise Mitterrand+Cramer/Design : la série des "Grey derivations" du designer de l'année 2009 à Design Miami compte six oeuvres de bois et de résine. Chaque pièce a été réalisée à la main, et éditée en un nombre très limité d'exemplaires -seule la réalisation du bureau a nécessité l'usage d'un moule. Une rétrospective du travail de Maarten Baas accompagne les Grey derivations : les séries Smoke (qui signa le début de sa carrière internationale, tandis qu'il terminait ses études à... [Lire la suite]

02.02.10

Li Edelkoort se fâche et quitte Eindhoven

Lidewij Edelkoort a mis ses menaces à exécution : non seulement abandonne-t-elle Eindhoven, la Designhuis, centre de design inauguré en octobre 2007, et la Design Academy, mais elle quitte également la Hollande. Dans sa lettre adressée à la presse et au personnel de la Designhuis*, incriminant la politique insensée et "inhumaine" de la ville, elle donne les raisons de son départ. Edelkoort affirme cependant demeurer la propriétaire du concept, du nom comme de la marque Designhuis. Elle y rappelle que, dix... [Lire la suite]
14.01.10

Horloge de grand-père, nouvelle génération

La "grandfather clock" (plus évocateur de saveurs de l'enfance que sa traduction française d'"horloge de parquet") a encore de belles heures devant elle. L'objet, un temps délaissé, semble avoir le vent en poupe auprès des designers du moment. On ne présente plus celle de Maarten Baas, dont le cadran est animé par une vidéo qui laisse penser que l'horloger a été enfermé vivant à l'intérieur, condamné ad vitam aeternam à indiquer les heures (un des trois exemplaires édités amuse, à Paris, les visiteurs de la Fondation Antoine... [Lire la suite]
Posté par Elodie Palasse à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25.08.09

Minuit dans le jardin du Bien, du Mal et du Design

  Certains designers aiment raconter des histoires, (se) faire peur, imaginer des objets hybrides, invoquer la Mort, le Fantastique et le Merveilleux, empruntant aux contes de fées comme aux cauchemars de l'enfance...  L'exposition "Telling tales: Fantasy and Fear in contemporary design" leur est consacrée. Les portes de l'armoire Fig Leaf de Tord Boontje semblent s'ouvrir sur un monde secret, une dimension parallèle : on quitte aussitôt Londres pour se retrouver subitement plongé au coeur d'un conte de Perrault. Deux... [Lire la suite]