04.03.10

Holly doesn't go lightly

Les héroïnes de la photographe Holly Andres (née en 1977) semblent à la fois échappées du générique de Virgin Suicides, de Peyton Place et d'Alice aux Pays des Merveilles. Les frêles jeunes femmes chuchotantes se meuvent sur la pointe des pieds ; elles sont souvent rousses et auréolées de l'imminence du scandale. Imaginez Jean-Jacques Henner ébauchant une nouvelle Madeleine (plus flamboyante que pénitente) en regardant Desperate Housewives... Chaque série de clichés raconte une histoire, comme "Sparrow Lane". Andres,... [Lire la suite]