Olympia_Le_Tan_sac

Olympia Le-Tan avait eu l’idée de vider la bibliothèque de son artiste de père,Pierre Le-Tan, de ses éditions originales de grands classiques de la littérature. Chaque oeuvre lui avait inspiré une minaudière brodée à la main (faite « A Paris avec amour », c’est écrit dessus), unique et numérotée. Il y a quelques mois, Le coeur est un chasseur solitaireMoby Dick, ou le Rouge et le Noir avaient ainsi connu de riches heures chez Colette. Pour sa nouvelle collection, l’humeur de cette (fort jeune) ancienne de la maison Balmain est au surréalisme : Cocteau et Boris Vian veilleront désormais sur (…)


Lire la suite de l'article sur Sleek design