La Fat Galerie expose jusqu'au 15 mai les oeuvres de l'artiste et designer brésilien Rodrigo Almeida. A l'instar de ses compatriotes, comme les frères Campana ou de Brunno Jahara, le travail d'Almeida se nourrit de la culture brésilienne, au croisement d'influences multiculturelles, anoblissant les matériaux récupérés au hasard de ses pérégrinations.

Le designer a su, pour l'anecdote, séduire la redoutable Pearl Lam, qui a accueilli ses oeuvres au sein de la fameuse galerie Contrasts à Hong Kong, jouxtant les pièces de Martin Skezely ou d'Andrée Putman.