Ses fantomatiques appliques Louis 5D et Joséphine 5D pour Ligne Roset avaient propulsé Blandine Dubos des bancs de l'école Camondo au rang de jeune pousse prometteuse du design français dès 2003. 

Dans le sud-ouest de la France, la designer embroche également des poupées Barbie ou imagine, entre quelques travaux des plus sérieux, quelques vêtements pour enfants : son fils Ihintza inaugure ainsi l'hilarant pantalon sarouel-serpillière. Si vous ne trouvez pas l'audace de le lui commander, sachez que le modèle existe également en flanelle grise, plus chic - mais tellement plus salissant ! 

 Voilà qui nous a paru idéal pour inaugurer en toute légèreté une nouvelle catégorie, dont la seule mission est de prêter à sourire, le jour le moins souriant de la semaine. 

 Blandine Dubos, qui réalise depuis plusieurs années des costumes pour des courts-métrages ou le théâtre, a obtenu en 2002, elle obtient une mention spéciale "Insolite" au concours « Penser/classer... » organisé par l'Agence pour la Promotion de la Création Industrielle (APCI) pour Avery Dennison.