La vision est surréaliste : est-ce un cocon, une lanterne, un nid surdimensionné peut-être, perché à dix mètres du sol ? Au nord d'Auckland, cette construction de bois lamellé évoque une suspension des années 1970. Le "Yellow treehouse restaurant" est né d'un pari fou : celui de Tracey Collins, jeune restauratrice néo-zélandaise, et des Pages Jaunes locales. Leur campagne publicitaire assurait que "tout était possible avec les pages jaunes", et Tracey les a mis au défi. Devenu mécène du projet, le service de renseignements a également "fourni" chacun des prestataires ayant mis la main à la pâte.

L'aventure a été filmée pas à pas, transformée en un feuilleton publicitaire façon télé-réalité qui a captivé le public. La personnalité haute en couleurs de la télégénique Tracey (qui avait précédemment animé une émission de télévision) a certainement servi la promotion du projet. C'est le cabinet d'architecture Pacific environments qui a réalisé l'extravagante "cabane", en pin et peuplier, haute de 12 mètres, pour un diamètre légèrement inférieur. Le Yellow treehouse restaurant, perché dans les cimes, peut simultanément accueillir 18 convives : trop peu au goût des Néo-Zélandais, qui se pressent pour avoir la chance d'y dîner ou d'y prendre le thé.

(Plus de photos ici)

 

(Source : Contemporist)